Moteur de recherche gratuit : infos et renseignements

Par définition, un moteur de recherche gratuit est une plateforme virtuelle permettant d’effectuer des recherches sous forme de mots ou d’expressions. Les ressources peuvent être des articles, des biographies ou bien des liens (musiques, vidéos, fichiers, etc.). Ces applications web fonctionnent via des agents dits « robots » qui scrutent les 4 coins du Web. Tout savoir sur leur fonctionnement.

Origine des moteurs de recherche

Les moteurs de recherche gratuits tirent leur origine des logiciels de recherche documentaire utilisés dans les années 70. La vraie différence se situe dans le système de remplissage de la base donnée. Pour y voir plus clair, voici une liste des moteurs de recherche les plus marquants au fil des décennies.

Archie

Le premier moteur de recherche gratuit est Archie, une application qui avait pour rôle de rechercher des documents via le Web. Ce logiciel a été mis au point par Adam Emtage, un étudiant à l’université MCGill au Québec.

Wanderer

À des années-lumière de la déferlante qu’est Google, les internautes faisaient leurs recherches grâce à Wanderer, une application créée en 1994. Cette plateforme fonctionne via des robots d’indexation : les « spiders » qui sont chargés d’explorer le Web et de stocker des données.

Yahoo

Toujours en 1994, deux étudiants de l’université de Stanford créent Yahoo, un portail qui recense les meilleurs sites. En quelques mois seulement, ce moteur de recherche devient la plateforme web préférée des internautes.

Lycos

L’université Carnegie Mellon, en Pennsylvanie, a inventé un moteur de recherche assez perfectionné : Lycos. Déployé en juin 1995, ce portail a connu un succès limité. Quelque temps après, un autre moteur de recherche plus évolué a vu le jour : Excite.

Altavista

Altavista a été développé par Louis Monnier en 1995. Le projet a été élaboré pour les laboratoires Digital. Ce moteur de recherche a l’avantage d’être rapide, pratique et efficace. Il dispose de plusieurs options de recherches linguistiques. À cette époque, les outils de recherche destinés aux pays francophones provenaient exclusivement du Québec. Gilles Ghesquière et Jean Postaire inversent la tendance en inventant Nomade, le premier annuaire virtuel en français. Plus tard, en 1998, France Télécom invente Voila, le premier moteur de recherche 100 % Français.

Google

Image : moteur de recherche gratuit

Google n’est plus à présenter auprès des internautes, car c’est le moteur de recherche le plus performant et le plus rapide ayant été créé. Il a été mis au point par Sergei Brin et Larry Page. Son système d’affichage de résultats par popularité apporte un véritable renouveau dans l’univers du Web.

Le mode de fonctionnement des moteurs de recherche

Le principe de fonctionnement d’un moteur de recherche se divise en 3 processus complexes. Il s’agit de :
* L’exploitation
* L’indexation
* La recherche

L’exploration

L’exploration, aussi appelée crawl, désigne la récupération et la collecte des hyperliens et des ressources se répartissant sur les serveurs des sites. Un robot ou bot, est en charge de cette mission. Une fois qu’il a enregistré les données, il procède à l’indexation.

L’indexation

La phase d’indexation se caractérise par l’enregistrement des ressources dans une base de données qui se présente comme une bibliothèque virtuelle. Le moteur de recherche classe le contenu des sites selon leur importance et leur pertinence. Plusieurs critères sont ainsi analysés : le nombre de mots clés et des liens entrants et sortants, la qualité du trafic, la pérennité de la page…

La recherche

La recherche correspond au moment où un utilisateur tape un mot ou une succession de mots. L’information passe par un algorithme chargé de trier et d’afficher les résultats qui correspondent aux mots ou aux expressions tapés dans la barre de recherche. Les résultats sont classés par ordre de pertinence. Il faut savoir qu’un site est meilleur qu’un autre sur la base de sa popularité et du nombre de personnes qui le consultent. Néanmoins, il existe un indicateur fiable, la Pagerank, qui sert concrètement à évaluer un site web. Un site doté d’une Pagerank de 0 à 2 possède une popularité moyenne, tandis qu’un autre avec une Pagerank de 3 à 5 propose un contenu riche et intéressant. Ce système est exclusif au moteur de recherche Google.
Découvrez plus de détails sur le fonctionnement des moteurs de recherches via cette vidéo :
<iframewidth= »100% » height= »315″ src= »Ihttps://www.youtube.com/embed/iKMm6SXO0wA » frameborder= »0″ allowfullscreen>

Liste des moteurs de recherche gratuits

Il existe de nombreux moteurs de recherche gratuits dans le monde. Certains sont multilingues, d’autres non. On peut citer :
* Google
* Bing
* Yahoo
* Ask
* Baiduy
* LeMoteur
* DuckDuckGo
* Lycos
* Exalead
* Gigablast
* Mozbot
* Naver
* Sohu
* V9
* Xaphir
* Yandex

Quels sont les meilleurs moteurs de recherche ?

Outre Google, il existe d’ autres moteurs de recherche, qui sont certes performants, mais n’arrivent pas encore à la hauteur du leader de Mountain View. Néanmoins, ces derniers sont de bonnes alternatives au géant américain. Il s’agit principalement de :

Bing

Bing se présente comme le premier rival de Google. Anciennement connu sous le nom de Live Search, Windows Live Search ou encore MSN, ce moteur de recherche a été conçu par Microsoft. Présenté officiellement au grand public en 2009, Bing propose des fonctionnalités semblables à celles de son concurrent.

Yahoo !

Avant l’arrivée de Google, c’était Yahoo qui s’accaparait une grosse part du marché des moteurs de recherche. Actuellement, ce fameux portail ne perd rien de sa poigne et de sa hargne. Il espère, un jour, détrôner Google grâce à son interface simple et la richesse de son contenu.

Qwant

Qwant est un moteur de recherche français qui se distingue par son affichage de résultats en colonnes et sa protection des données. Lancé en 2011, celui qu’on surnomme le « Google Européen » a su gagner la confiance de nombreux internautes. Les statistiques démontrent d’ailleurs que ce portail a reçu pas moins de 30 millions de visites à la fin de l’année 2016.

DuckDuckGo

DuckDuckGo est en quelque sorte le Qwant américain. Le principal atout de ce moteur de recherche privé est le respect de la vie privée des utilisateurs en n’enregistrant aucune information personnelle. Par ailleurs, son slogan s’avère très explicite à ce sujet. Pour fonctionner, ce moteur de recherche s’est associé à plus de 400 sources comme Yandex, Bing, Yahoo ! et Wikipedia.

IxQuick

IxQuick, Qwant et DuckDuckGo ont un point commun : ils protègent les utilisateurs en ne stockant aucun donnée ni cookie. Lorsque vous les utilisez, vous ne laissez pas votre empreinte. Ainsi, les pirates informatiques et les logiciels espions ne peuvent pas vous traquer. À ce jour, IxQuick compte plus de 5 millions de recherches par jour. Il est actuellement disponible dans 17 langues différentes.
Enfin, il est important de noter que le choix du moteur de recherche impacte sur la vitesse de connexion. Ainsi, si vous utilisez des connexions ADSLVDSL et non la 4G ou la Fibre Optique, il est préférable de choisir un moteur de recherche légère et rapide comme Google. Pour choisir le meilleur offre disponible dans votre zone d’habitation, découvrez les détails nécessaires sur cet article.

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *